La lutte pour les droits des femmes, bien qu’elle ait connu beaucoup de progrès à travers les années, est loin d’être terminée. Nous souhaitons souligner différents projets et initiatives d’ici qui contribuent à bâtir un milieu sportif, voire une société, plus juste pour toutes les femmes.

Coalition des grandes soeurs du sport

En février dernier, 3 entraîneurs de bakset-ball féminin de l’école secondaire Saint-Laurent ont été accusés de crimes à caractère sexuel. Cette nouvelle a, avec raison, ébranlé le milieu sportif québécois. C’est en réponse à ces accusations que la Coalition des grandes sœurs du sport est née. Fondée par 15 anciennes basketteuses, dont Imane Moglia Euchi et Alexandra Roy, deux coachs certifiées P3P, la coalition s’engage à veiller à ce que les athlètes puissent évoluer dans un univers sportif exempt de toutes formes de violence, entre autres en exigeant la mise en oeuvre de formations obligatoires de leadership positif pour les entraîneur·e·s.

« Nous nous engageons à entrer en contact avec les institutions sportives, scolaires et politiques afin de s’assurer que la vérité soit dite et que des engagements concrets soient pris pour le développement et la protection des athlètes. » – Coalition des grandes soeurs du sport

Photo : UT Athletics 2014

Programme de mentorat d’entraîneures noires

Malgré que la présence d’athlètes féminines semble établie dans les sports de haut-niveau, la représentativité féminine dans le sport manque particulièrement à l’appel dans les conseils d’administration, le journalisme sportif et parmi les entraîneur·e·s de tous les niveaux. Une étude sur le leadership féminin dans le sport canadien a démontré qu’en 2016, 6% des entraîneur·e·s de sports olympiques étaient des femmes ; une diminution de 7% comparativement à l’an 2000. Parmi les initiatives visant à contrer ce manque de représentation féminine, on compte l’Association des entraîneurs canadiens noirs qui a mis en place le Programme de mentorat d’entraîneures noires, un programme de mentorat à l’intersection de la sous-représentation noire et féminine dans le domaine du coaching sportif, dans le but d’offrir, par ailleurs, un mentorat durable afin de promouvoir le leadership des entraîneures noires.

« La création du PMEN [Programme de mentorat d’entraîneures noires] est un événement historique et se veut un moyen d’éliminer les obstacles systémiques que les femmes noires doivent surmonter dans le sport. »Lee Anna Osei, fondatrice de l’Association des entraîneurs canadiens noirs

Photo : Programme de mentorat d’entraîneures noires – Mentores 2021-2022 

Je croyais en toi

Le percutant documentaire Je croyais en toi réalisé par Sophie Lambert nous plonge dans les histoires touchantes de plusieurs athlètes ayant vécu des violences commises par leurs entraîneurs. On rencontre entre autres Geneviève Simard, ancienne skieuse olympique, Guylaine Dumont, ex-joueuse de volley-ball professionnel et cofondatrice de l’organisme Sport’Aide, Sylvie Fréchette, championne olympique en nage artistique, et Gabrielle Boisvert, ex-nageuse artistique de haut niveau. Le documentaire se penche sur la démesure de certain·e·s coachs et de ses conséquences psychologiques lorsque la morale est délaissée pour l’obsession de la performance, le contrôle et la déshumanisation des athlètes. Les initiatives de dénonciation telles que celle entreprise par Geneviève Simard envers son ancien entraîneur de ski alpin pour abus sexuels proposent comme solution un changement systémique au sein des instances sportives par le biais de l’éducation, tant pour les entraîneur·e·s que pour les athlètes de tous niveaux, quant aux comportements appropriés à avoir afin d’enrayer les conduites répréhensibles. Ces 53 minutes révélatrices nous laissent sur une note d’espoir et un sentiment d’urgence vers un monde sportif plus sain, sécuritaire et accueillant. En effet, on apprend la mise en place d’un officier indépendant des plaintes afin d’assurer que les victimes de violences soient accompagnées durant un processus légal, et de ressources telles que SportBienÊtre, un média de diffusion d’informations sur les dynamiques d’abus dans le sport, et de Sport’Aide, un organisme qui veille à l’écoute et le développement des athlètes.

« Les entraineurs doivent rejaillir par le succès des athlètes. Mais c’est quoi le succès des athlètes? C’est tellement au-delà des médailles. Comme entraîneur, tu te dois de développer un humain dans toutes les sphères de sa vie. » – Sylvie Fréchette, championne olympique en nage artistique

Photo :  Ziel productions inc.

Aujourd’hui et pour toujours, soyons inspiré·e·s par ces mouvements et continuons le combat vers une société plus juste pour les filles et les femmes qui la constituent 💚


Sources
https://bit.ly/femmes-et-sport--encore-du-chemin-a-faire

https://bit.ly/presence-des-femmes-dans-le-sport

https://bit.ly/nouveau-programme-de-mentorat